Retour gagnant du Chef de l’Etat Paul Biya à Yaoundé

Le Président de la République et son épouse Madame Chantal BIYA, ont regagné la capitale samedi 15 septembre 2018, à la suite d’une participation éclatante au sommet sur la coopération sino-africaine.

Dès leur atterrissage à l’aéroport International de Yaoundé-Nsimalen, le Chef de l’Etat et son épouse, ont été salués par les différentes personnalités mobilisées pour l’occasion à savoir, le Président de l’Assemblée Nationale, Cavaye Yeguié Djibril, le Premier Ministre Philemon Yang, le Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Ferdinand Ngoh Ngoh, le premier vice-Président du Sénat Aboubakary Abdoulaye, et le diplomate Wang Ying Wu Ambassadeur de Chine au Cameroun.

Comme d’accoutumée au salon d’honneur, le Chef de l’Etat Paul Biya, a accordé des audiences à toutes ces personnalités. La Première Dame quant à elle, s’entretenait avec les épouses des proches collaborateurs du président de la république dans un salon annexe.

En rappel, Le FOCAC 2018 a débouché sur l’adoption de la Déclaration de Beijing intitulée « Construire une Communauté de destin Chine-Afrique encore plus solide », et la mise en place par le gouvernement chinois du Plan triennal d’Action de Beijing 2019-2021.

Au cours de cette rencontre internationale haute en couleurs, le Président Paul Biya, a fait parti des rares dirigeants à s’entretenir avec son homologue chinois Xi JIPING au Grand Palais du Peuple, seulement près de 6 mois après sa visite d’Etat en Chine. Des mouvements qui démontrent de la densité des relations et leur importance au sein de la biosphère mondiale.

D’ailleurs, pour couronner une participation emplie de lumière, les homologues chinois et camerounais ont travaillé minutieusement en présence de leurs délégations, pour des résultats pertinents. Les projets autoroutiers ont été évoqués notamment Yaoundé-Nsimalen, Edéa-Kribi. Deux importants accords ont meublé ces négociations. Le premier signé par le Ministre en charge de l’économie de la planification et aménagement du territoire Alamine Ousmane Mey, au bénéfice de trois formations sanitaires : l’Hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, l’Hôpital régional de Buéa et l’Hôpital de Mbalmayo. Le second via le ministre Lejeune MBELLA MBELLA des relations extérieures, pour une convention marquée « La ceinture de la route ». Ce projet ambitionne de connecter la Chine à 60 pays africains, par la construction d’infrastructures portuaires, aéroportuaires, routières entre autres. De plus, l’Organisation internationale du Bambou et du rotin, a signé un accord pour l’établissement de son bureau régional Afrique centrale à Yaoundé.

En outre, des audiences ont été accordées par les ministres membres de la délégation, à plusieurs entrepreneurs chinois qui souhaitent investir au Cameroun. Les nouvelles technologies de l’information et de la communication n’ont pas été négligées puisque HUAWEI le géant chinois de la Tech, a paraphé avec le gouvernement camerounais des accords spécialisés. Le Président de la République Paul Biya a tout au long de son séjour en terre chinoise, porté la voix de l’Afrique durant les travaux en table ronde, et s’est fait le plaidoyer d’une transformation positive des relations entre l’Empire du Milieu et le continent noir.

Jean Paul Bekono

Jean Paul Bekono


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter