Présidentielle 2018 : soutien des chefs traditionnels du Sud à Paul Biya

Les garants de la tradition du Sud du pays se sont réunis à  Ebolowa le 13 septembre avec un seul objectif, apporter leurs grâces et leur appui au Chef de l’Etat.

Paul Biya doit remporter les prochaines élections. C’est avec cet intérêt commun que cette mobilisation des autorités traditionnelles du Sud s’est faite ; avec des articulations toutes aussi fortes les unes que les autres.

Il y a d’abord eu le conclave du collège régional d’agriculture (CRA), ensuite le moment du rite de bénédiction au « Square Paul Biya » et enfin, la remise de « l’objet sacré et bénit » au gouverneur Félix Nguélé Nguélé. Plus de 1500 chefs traditionnels venus des départements de Dja- et-Lobo, Mvila, Océan et Vallée-du- Ntem, avec énergie et toute la volonté, ils ont fait le déplacement pour Ebolowa chef lieu de la région du Sud. D’une même voix, les gardiens des traditions ont redit leur bénédiction à celui qu’ils appellent affectueusement leur « Nnom Ngi’i », le président de la République Paul Biya, à quelques jours du srutin présidentiel du 7 octobre prochain.

Comme démonstration de leur soutien  au chef des chefs, les autorités traditionnelles ont fait le parcours du CRA pour le « Square Paul Biya», avant de se retrouver à l’esplanade des services du gouverneur. Sa Majesté René Désiré Effa, président du conseil des chefs du Sud, principal officiant, a souligné, pour donner justifier le contexte de ce rite, que depuis 2011, ils ont fait du chef de l’Etat, « Nnom Ngi’i ya Cameroun », « Nnom ngi’i ya melumbu me Cameroun », ce qui signifie : « Le chef des chefs nationaux ; le chef des chefs du Sud ». Dès lors, par cet acte symbolique d’une importance capitale pour eux, ils ont signé un pacte, tissé une alliance avec le président Paul Biya. C’est donc un devoir pour eux de le soutenir en toutes circonstances. D’autant plus qu’il a une échéance déterminante comme celle du 7 octobre prochain. Les chefs ont réaffirmé et reconfirmé leur appui au chef de l’Etat jusqu’à ce qu’il remporte les élections. Cette marche particulière dans les rues d’Ebolowa les a conduit à l’esplanade des services du gouverneur, où ils ont solennellement remis l’objet sacré au gouverneur Félix Nguélé Nguélé. Le chef de terre a fait la promesse de le déposer avec soin entre les mains de son excelence Paul Biya.

Christophe Mercier


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter