Santé : L’extension du Centre hospitalier Dominicain de Mvog-Betsi inaugurée

Bonne nouvelle pour les populations de Mvog-Betsi. Les nouveaux bâtiments de ce complexe sanitaire ont été réceptionnés le 21 juin dernier à Yaoundé.

Les riverains peuvent désormais souffler, notamment les femmes enceintes en ce qui concerne leurs accouchements ainsi que celles qui ont des bébés prématurés. L’immeuble R+2 flambant neuf, du Centre hospitalier Dominicain St Martin de Porres au quartier Mvog-Betsi, est fonctionnel.

Cet établissement sanitaire est spécialisé dans la prise en charge de la mère, de l’enfant et de l’oncologie, et comporte deux blocs opératoires, 52 salles d’hospitalisation, une maternité avec deux salles d’accouchement de trois lits chacune, un bloc pédiatrie, un service de néonatalogie de 10 couveuses et une unité de gynécologie. Un package infrastructurel futuriste qui apporte une touche de modernité mais surtout une satisfaction pour les pouvoirs publics, à toujours œuvrer pour les questions sanitaires dans le pays.

En effet, cette cérémonie d’inauguration, qui a vu la participation du secrétaire d’Etat à la Santé publique chargé des épidémies et des pandémies, Alim Hayatou, du chargé d’affaires à l’ambassade d’Espagne au Cameroun, Rodrigo De Lavina, et le maire de la commune de Yaoundé VI, Yoki Onana, a été un évènement marquant pour la vie en communauté dans cette municipalité. Cette extension marque un nouveau cap de relations entre les malades et l’offre de soins. A cela s’ajoute les avantages pour les malades, qui n’auront plus besoin de parcourir des longues distances, étant donné de la présence d’un plateau technique sanitaire adéquat. La Sœur Judith Moche, directrice générale du Centre, s’est félicitée d’une telle perspective, au regard des contraintes en amont s’agissant du manque d’espace d’accueil. De plus, un plaidoyer a été fait pour que la voie d’accès à cet hôpital, soit facilitée afin que les malades puissent arriver à temps en cas d’urgence.

Le Secrétaire à la Santé, a quant à lui fait appel au personnel médical pour œuvrer au bon fonctionnement optimal en termes de maintenance. En rappel, ce Centre médical est financé par l’ONG MANOS UNIDAS et une famille espagnole. Ce bel ouvrage est le fruit d’un excellent partenariat entre l’Espagne et le Cameroun.

Un commentaire

  • l'abbé Magloire

    10 juillet 2018 at 10 h 49 min

    Une oeuvre magnifique, fruit d’une bonne pensée urgente sur le bien de l’etre humain en general et surtout la population de Yaoundé en particulier. Bravo aux Soeurs Doménicaines et à toutes les ames de bonne volonté.

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter