Affaire MIDA : 8 000 souscripteurs soldés

L’opération de remboursement a officiellement pris fin le 31 mai au stade militaire de Yaoundé.

Un ouf de soulagement peut être poussé par les souscripteurs de la Mission d’intégration et de développement pour l’Afrique (MIDA). L’opération visant leur remboursement s’est clôturée le 31 mai 2018  au stade militaire de Yaoundé. Cela s’est effectué en présence du gouverneur de la région du Centre, Naseri Paul Bea accompagné d’autres autorités administratives. L’arrière du stade a été aménagé à l’occasion. Cinq tentes servant de guichets ont été mises en place. Par dizaine les souscripteurs sont conduits des gradins pour les différents guichets en vue de toucher leur dû, et ressortent par le portail arrière. Un opération qui se déroule dans l’ordre et le calme selon les témoignages des caissiers et bénéficiaires sur place. De l’autre côté du stade, non loin de l’entrée principale, le bureau des requêtes emménagé pour la circonstance regorge de monde. Plusieurs souscripteurs mécontents ont pris d’assaut le petit local, reçus en main. Tous veulent justifier qu’ils ont effectivement souscrit à la MIDA. Il a fallu l’intervention des hommes en tenue pour remettre l’ordre. « 4,8 milliards de F devaient être  redistribués à près de 11 000 souscripteurs. Ils doivent percevoir 31% de leur investissement. Malheureusement, tous ne sont pas en règle », explique Tchana Ngana Ermane, coordonnateur du Projet d’assainissement des listes MIDA. Dans le rang des souscripteurs qui n’étaient pas en règle, se trouvent également des associations qui n’avaient pas de représentant. « Pour les associations, il faut une personne identifiable qui représente cet ensemble. C’est elle qui doit décharger l’argent. Malheureusement, certains se sont faits enregistrer juste avec le nom de leur association », ajoute le coordonnateur. Quant à ceux des souscripteurs n’ayant pas perçu leur argent, le responsable rassure que des mesures seront prises en haut lieu pour que le problème soit réglé.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!