Déraillement d’Eseka: Paul Biya au secours des victimes

L’enveloppe d’aide présidentielle d’un montant de 666 833 700 FCFA, a été donnée aux sinistrés le 9 août 2019 au cabinet du Premier ministre à Yaoundé.

Ils ont vécu un cauchemar le 21 octobre 2016, jour de l’accident de train survenu à Eseka, division de Nyong et Kelle de la région Centre. Depuis lors c’est difficile en tant que survivants, de remonter la pente pour des centaines d’entre eux. Le président de la République a entendu leur cri de détresse, et il a décidé de leur porter secours. Ceci grâce à une aide financière d’un montant de 666 833 700 FCFA. Une somme  représentant le solde du milliard de francs CFA humanitaire d’assistance complémentaire du Chef de l’État Paul Biya. Le 31 octobre 2018, la première partie de l’assistance a été fournie aux proches des victimes décédées ou déclarées disparues. Séraphin Magloire Fouda, secrétaire général du cabinet du Premier ministre, a présidé la cérémonie de remise des chèques en présence de certains ministres et d’autres dignitaires. Il a rappelé les chiffres officiels qui établissent que l’accident a tué 79 personnes, on a dénombré six déclarées disparues et plus de 800 autres blessées. Le 25 octobre 2016, le Président de la République a créé une commission d’enquête placée sous l’autorité du Premier ministre. La Commission avait pour mission de déterminer les causes de l’accident, de proposer des mesures pour réduire les risques d’occurrence de tels accidents, d’établir les responsabilités des acteurs impliqués et d’évaluer la gestion de la catastrophe. Après avoir pris connaissance du rapport présenté par la Commission, le président de la République a prescrit au gouvernement une série de mesures structurelles à mettre en place au fur et à mesure. Séraphin Magloire Fouda, a indiqué que, parallèlement aux mesures et en faisant preuve de compassion envers les familles touchées, le président Paul Biya a décidé de fournir une assistance complémentaire d’un milliard de francs CFA aux victimes de l’accident et à leurs proches. Pour matérialiser cet élan de cœur, le premier ministre a mis en place un comité ad hoc chargé de gérer l’assistance. Ladite commission a procédé à l’identification des tout en les classant  de manière à déterminer les critères de répartition de l’aide financière décidée par le président de la République. C’est grâce aux travaux du Comité ad hoc que la dernière partie de la distribution de l’assistance a eu lieu à l’Auditorium du Cabinet du Premier Ministre, le 9 août 2019. Le secrétaire général du PM,  Séraphin Magloire Fouda a donné le ton à la partie symbolique de l’événement en remettant le chèque à l’une des victimes.  D’autres responsables s’en sont suivis en reprenant le même geste avec le reste des survivants.

Avatar

Gérard Barbut


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!