Santé : 15 millions de moustiquaires imprégnées gratuites pour les camerounais

La phase initiale de l’opération de distribution a été  lancée le 17 juin  à Mandjou par le MINSANTE, Dr. Manaouda Malachie.

C’est l’esplanade de la chefferie de Mandjou II  à l’Est du pays, qui a accueilli le ministre de la Santé publique, Manaouda Malachie, pour le lancement officiel de la distribution gratuite des Moustiquaires imprégnées à longue durée d’action (MILDA). La cérémonie a eu lieu en présence de quelques membres du gouvernement parmi lesquels Joseph LE, ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative et Alim Hayatou, secrétaire d’État auprès du ministre de la Santé publique, chargé de la lutte contre les Épidémies et les Pandémies. C’est la troisième campagne du genre mise en œuvre par le gouvernement et ses partenaires dans la lutte contre le paludisme. Malgré les progrès enregistrés après les campagnes de 2011, 2015 2016 le paludisme reste un problème de santé publique au Cameroun. « Selon le rapport mondial sur le paludisme 2018, l’OMS classe le Cameroun au neuvième rang, parmi les pays les plus touchés par la maladie. De manière spécifique, les régions les plus affectées sont l’Est, l’Adamaoua, le Centre et le Sud-Ouest», a déclaré le MINSANTÉ. En 2018, 25,8% de cas de paludisme parmi les maladies ont été reçus en consultation dans les formations sanitaires, pour 3.263 décès. Il constitue également la première cause d’absentéisme professionnel et à scolaire. Pour Manaouda Malachie, cette troisième campagne de distribution gratuite de masse des MILDA marque un pan  non négligeable dans la lutte contre le paludisme au Cameroun. Près de 15 millions de MILDA seront remises, à raison d’une moustiquaire pour deux personnes. L’objectif à atteindre c’est d’assurer une couverture universelle pour toute la population du pays. «Il a été prouvé par plusieurs études que l’utilisation systématique de la MILDA est le moyen le plus efficace pour prévenir le paludisme dans le monde », a précisé le MINSANTÉ.

La 3e campagne nationale de distribution gratuite des MILDA, est organisée grâce au financement de l’État, du Fonds mondial pour la lutte contre le Sida, la tuberculose et le paludisme et l’Initiative du président contre le paludisme du gouvernement des États-Unis. Pour cette première phase de distribution couvre les régions de l’Est, du Sud, de l’Ouest et 13 districts de santé du Littoral. Après avoir remis symboliquement des moustiquaires imprégnées à quelques  ménages, Manaouda Malachie a visité quelques points de distribution dans l’arrondissement. Cette première phase de distribution prend fin le 23 juin 2019.

Avatar

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!