Yaoundé-Essos: la foule envahit un super marché

Une cliente s’est proposée d’offrir des cadeaux à tout le monde. La nouvelle s’est tout de suite propagée  et a attiré une foule déchaînée sur les lieux.

Il est 14h ce 1er Août au lieu-dit Mobil Essos à Yaoundé. La masse de personnes présentes rend pratiquement impossible la circulation à cet endroit. Le carrefour et l’esplanade du supermarché Dovv sont envahis par une foule excitée. La police essaye tant bien que mal de contenir la population qui veut à tout prix entrer pour aller aussi faire leurs achats « gratuits ».

Devant le supermarché fermé pour des raisons de sécurité, un homme dit haut et fort : « Il y a une femme qui a déposé 2 milliards pour que les populations prennent ce qu’elles veulent à l’intérieur ». Les hommes en tenue sur place affirment le contraire en réalité, la dame avait moins de 650 000FCFA.

Les policiers sur les lieux confirment tout de même que la dame en question aurait effectivement invité les clients à l’intérieur du magasin à remplir leurs paniers à ses frais. Quand le supermarché à commencé à se remplir, les responsables de la structure ont fait appel à la compagnie de gendarmerie de Yaoundé III qui est venue la faire sortir.

D’après le commandant de compagnie de Yaoundé III, l’audition de la concernée, la nommée Ndzie Emilienne, commerçante au marché central de Yaoundé et de son mari employé à la Communauté urbaine de Yaoundé, fait état de ce que celle-ci avait reçu la somme de 500 000 F de son mari lundi dernier, fruit d’une cotisation dont le montant s’élevait à 650 000 F.

L’argent était destiné aux travaux de construction de leur maison au village. Le mari dit avoir été surpris hier quand il a été informé de l’interpellation de sa femme. Des sources rapportent que dès son entrée au supermarché, Mme Ndzie s’est adressée à l’une des caissières à qui elle a généreusement demandé de faire des achats à son compte parce qu’elle trouvait sa mine triste.

Sa générosité va s’étendre à d’autres clients y compris ceux qui attendaient de régler leurs factures.  Telle une traînée de poudre, la nouvelle s’est répandue à travers la ville, provoquant une ruée vers le supermarché d’Essos.

L’audition de la dame a révélé qu’elle a fait preuve d’un élan de générosité jugé suspect. Le commandant de compagnie a préparé un rapport qui va être adressé à un médecin. Les résultats permettront d’être fixé sur l’état psychique de la dame. En attendant l’aboutissement des enquêtes, Ndzie Emilienne et son mari ont été accompagnés le même jour en soirée à leur domicile sis au quartier Essos.

Dovv a tenu à clarifier les faits en publiant un communiqué. Dans celui-ci on peut lire que Mme Ndzie que la dame a d’abord fait des courses d’un montant de 114 000 F, après quoi elle a décidé de payer les factures de tout le monde dans le magasin.

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter