Mission sécuritaire de la CAF : déjà sur le terrain !

Les quatre experts de l’organisation ont entamé l’inspection des infrastructures devant accueillir la CAN TOTAL 2019, le 28 octobre 2018 à Yaoundé.

La délégation de la mission de sécurité de la Confédération africaine de football (CAF) qui séjourne actuellement au Cameroun est conduite par le colonel major Hamidou Djibrilla Hima, président de la Fédération nigérienne de football. Pour l’occasion, il est accompagné du Nigérian Christian Emeruwa, du Suisse Serges Dumortier et du général rwandais Jean Bosco Kazura.  En effet, jusqu’au 2 novembre 2018, ils ont la responsabilité d’évaluer les mesures sécuritaires prises par le Cameroun conformément aux dispositions du cahier de charges de la CAF. Le 28 octobre 2018, les quatre inspecteurs ont démarré leur tournée par les sites de la ville de Yaoundé. Ils se sont rendus sur les stades de compétition (Olembe, stade Omnisports Ahmadou Ahidjo) ainsi que sur leurs stades d’entraînement respectifs. Les experts se sont enquis du dispositif sécuritaire, les plans d’évacuation de ces sites et ont été édifiés sur toutes capacités qu’offre le système de vidéosurveillance intelligent déployé par la police camerounaise. A chaque fois, ils ont donné leur avis et formulé des orientations.

Avant leur descente, les inspecteurs de sécurité de la CAF ont a rendu une visite de courtoisie au ministre des Sports et de l’Education physique, par ailleurs président du Comité local d’organisation de la CAN 2019 (COCAN). Durant cette rencontre, Bidoung Mkpatt a rassuré ses hôtes sur les mesures prises par le Comité de normalisation de la FECAFOOT et les différents Comités des sites pour faciliter leur mission en terre camerounaise. Le pays de Roger Milla s’apprêtant à accueillir la première CAN sous le nouveau format de 24 équipes, le ministre a dévoilé les actions entreprises par le Cameroun pour respecter ses obligations.

La descente de la délégation de la CAF à Yaoundé a été aussi marquée par l’entretien avec le ministre délégué à la présidence de la République chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo. Des assises auxquelles ont pris part le secrétaire d’Etat auprès du MINDEF chargé de la gendarmerie nationale, Yves Landry Gallax Etoga et le général de corps d’armée René Claude Meka, chef d’état-major des armées. Le MINDEF a rassuré les inspecteurs sur les mesures sécuritaires qui seront prises pendant la CAN 2019. Notamment dans le site de Buea-Limbe dans la partie anglophone du pays qui va abriter les rencontres du groupe E. De plus, la délégation a eu une séance de travail à huis clos au Palais polyvalent des sports de Yaoundé avec le COCAN et les responsables de la Commission interministérielle de sécurisation de la CAN Total 2019. La délégation sécuritaire de la CAF a poursuivi par l’inspection du site de Garoua le 29 octobre 2018.

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter