Nécrologie : Avenir Ava désormais sous terre

Inhumé à Nkoabang le 15 décembre 2018 l’artiste de a été élevé au rang de Chevalier du mérite camerounais par le ministre des Arts et de la Culture.

Les deux jours d’obsèques organisées par la famille se sont achevés avec douleur. Dans les pleurs, les nombreuses personnes venues dire adieu à Avenir Ava l’ont regardé partir, enfouit sous la terre de Nkoabang dans l’arrondissement de Nkol-Afamba, département de la Mefou-et-Afamba. Les artistes et les amis du jeune musicien décédé le 18 novembre dernier, n’ont manqué aucune partie du dernier hommage. Après la levée de corps le 14 décembre à l’Hôpital Gynéco-obstétrique et pédiatrique de Yaoundé, la veillée artistique à la Maison du parti de Nkolndongo a connu une forte mobilisation. Le ministre des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi, présent à la cérémonie, a rendu un vibrant hommage au chanteur et musicien disparu. « Avenir Ava était l’une des figures les plus prometteuses de la scène musicale camerounaise à Yaoundé. Un des porte-étendards d’une génération d’artistes qui avait à cœur d’amplifier l’œuvre des précurseurs. L’info claire et nette. Une génération de jeunes artistes qui s’inscrivait de manière glorieuse dans la trajectoire de l’originalité et de l’authenticité », a déclaré le MINAC. Narcisse Mouelle Kombi a poursuivi en honorant l’artiste. « Le chef de l’Etat, grand protecteur et bienfaiteur des artistes a décidé d’honorer la mémoire de Avenir Ava. Le président Paul Biya a bien voulu lui conférer le grade de Chevalier de l’ordre du mérite camerounais à titre posthume », a déclaré le ministre. Cette reconnaissance, comme une consolation inattendue, a ravivé les cœurs des proches d’Avenir Ava.

Arraché à la vie à 37 ans, Avenir Ava Simon Landry laisse une grande famille artistique éplorée, une veuve, des orphelins, une mère et des fans ravagés. Il quitte cette terre alors qu’il préparait la sortie de son second album prévue pour 2019.

Connu pour ses talents en musique world avec une certaine connaissance du bikutsi et de l’ekang ; Avenir Ava est révélé au public en 2007 avec son album intitulé « Man’Nui » (L’orphelin), et surtout avec l’extrait « Abié ».

Nadia Dicka Lobe


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter