Sécurité du président Alassane Ouattara : le colonel Diarrassouba Bakary chef d’état-major particulier

Le natif de Tiémé, nommé le 20 septembre, remplace le général Vagondo Diomandé nommé ministre de la Sécurité et la Protection civile, à la faveur du remaniement ministériel du 4 septembre 2019.

Abidjan, 6 août 2017. Veille de célébration du 57e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire. Le président Alassane Ouattara définit les axes prioritaires pour l’armée : « un important travail de reprise en main de notre armée est plus que jamais nécessaire ». Il engagé l’armée à se mettre « au service de la nation, pour protéger la population et les institutions ».

C’est en s’orientant avec cette boussole que le chef suprême des armées a procédé, le 20 septembre, à d’importants mouvements dans sa garde rapprochée. À la faveur de ces mouvements, le colonel Diarrassouba Bakary hérite du commandement de l’état-major particulier du président de la République.

Fidèle des fidèles d’Alassane Ouattara, l’ancien aide de camp du président gagne en capital confiance.

Diarrassouba Bakary le colonel au grand cœur

Du haut de ses responsabilités, il n’a jamais oublié ses racines de Tiémé.

Tiémé, village situé à 25 km d’Odienné, a connu une animation particulière le samedi 13 juillet 2019, à l’occasion de la double cérémonie de remise des clés d’une ambulance médicalisée et l’inauguration d’une école primaire.

Intervenant à cette cérémonie, le colonel Diarrassouba Bakary, alors aide de camp du président de la République, fils de la région et initiateur de cette grande rencontre, a indiqué que cette ambulance offerte par le Premier ministre, Amadou Gon Coulibaly, constitue une véritable bouffée d’oxygène pour les populations de la sous-préfecture de Tiémé.

Représentant le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakite, président de cette cérémonie et fils de la région, s’est félicité de cette mobilisation exceptionnelle des filles et fils de Tiémé. Il a également exprimé sa reconnaissance à la région du Denguélé, plus précisément aux populations de Tiémé, pour leur union sacré autour de leur digne fils, le colonel Diarrassouba Bakary.

Au nom du Premier ministre, il a remis l’ambulance médicalisée, des médicaments de première nécessité, des équipements biomédicaux, du mobilier de bureau et des produits sanitaires au Centre de Santé Urbain (CSU) de Tiémé.

Dr Aka Aouélé, ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, a annoncé la réhabilitation prochaine du CSU de Tiémé, pour un montant de 62 millions et son équipement à hauteur de 18 millions de francs cfa. Soit un total de 80 millions F CFA.

Présent à cette cérémonie de remise de don et de reconnaissance au chef de l’Etat, le conseiller technique du président de la République, Ouattara Lacina a rendu un vibrant hommage à son ami et frère, le colonel Diarrassouba pour ses qualités d’humanisme, de discrétion et de générosité. Il a saisi cette tribune pour faire l’historique de la désignation du colonel Diarrassouba Bakary auprès du président Alassane Ouattara, alors ancien Premier ministre du président Felix Houphouët Boigny.

Cette cérémonie a également été marquée par l’inauguration d’un nouveau bâtiment de trois classes, à l’EPP KOKO de Tiémé.

Le colonel Diarrassouba Bakary a, en fin de journée, donné le coup d’envoi du tournoi de football dénommé « Tournois Fan Club Colonel Diarrassouba ».

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!