Centre mère et enfant de la Fondation Chantal Biya : 50 millions de F pour les unités de néonatalogie

La cérémonie officielle de signature de contrat de cet important don de l’Ambassade du Japon au Cameroun a eu lieu le 19 septembre 2019 au siège de la Fondation Chantal Biya.

Avec la signature du contrat de don « microprojet contribuant à la sécurité humaine » en faveur du projet intitulé « projet de la survie nouveau-né » financé en 2019, les unités du centre mère et enfant de la Fondation Chantal Biya gagneront de nouveaux équipements. Une véritable bouffée d’oxygène à travers le don de l’Ambassade du Japon. Attendus : 8 couveuses, 2 automates travaillant en microméthode pour prélever le moins de sang possible chez le nouveau-né, 2 tunnels de photothérapie, et d’autres équipements. Le tout pour une valeur de 50 millions de F CFA.

« Le Japon attache une grande importance à la coopération avec le Cameroun dans le domaine de la santé publique, notamment la santé de la mère et du nouveau-né. En finançant les équipements médicaux pour soins de nouveau-nés, nous espérons améliorer les soins médicaux et diminuer la mortalité de ces derniers », a déclaré Tsutomu Osawa, ambassadeur du Japon au Cameroun. Dans sa suite, lors de la visite des unités opérationnelles du centre mère et enfant, se trouvait l’ambassadeur du Cameroun au Japon. Dr Pierre Ndzengue : « quand j’ai vu les petits enfants qui naissent avec des malformations, qui naissent avec des problèmes, et que vous avez ici un personnel dédié à les soutenir, c’est un projet qu’il faut continuer à soutenir. Les enfants constituent l’avenir de notre pays. Bravo à madame la First Lady et que Dieu continue de vous bénir ».

Grâce aux nouveaux équipements qui relèveront son plateau technique, le centre mère et enfant pourra prendre en charge 600 nouveau-nés au lieu de 400 actuellement. Du baume au cœur pour la secrétaire générale de la Fondation Chantal Biya, Habissou Bidoung, qui exprime au diplomate japonais la gratitude de madame Chantal Biya, présidente fondatrice de la fondation éponyme. En pleine rentrée culturelle, des artistes et percussionnistes ont agrémenté de belles sonorités la cérémonie de signature de contrat.

La Fondation Chantal Biya toujours plus motivée et engagée 25 ans après

Reconnue d’utilité publique par décret nº99/098 du 30 avril 1999 la Fondation Chantal Biya, née 5 ans plus tôt, bénéficie du statut consultatif spécial du Conseil économique et social des Nations unies, apporte une aide décisive aux couches sociales défavorisées et lutte contre les souffrances. Elle est également membre du réseau Mère et Enfant de la Francophonie.

Concrètement, elle œuvre dans la prévention et le soulagement des souffrances humaines ; la protection, l’éducation et les actions sociales et sanitaires en faveur de la mère et de l’enfant ; l’assistance aux malades démunis, des enfants abandonnés et autres personnes âgées ; la lutte contre la pauvreté et la misère ; la protection de la famille, et l’assistance en matériels et en médicaments aux hôpitaux et centres de santé nécessiteux.

Avatar

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!