Economie : le Budget 2020 est de 4 951,7 milliards de FCFA

Un montant qui connait une régression de 260,3 milliards relativement à l’exercice 2019. Le 29 novembre, le Programme économique, financier, social et culturel y afférent a été exposé aux députés par le Premier ministre, chef du gouvernement.

Le 29 novembre 2019, le Premier ministre, chef du gouvernement a durant environ deux heures de temps, présenté le Programme économique, financier, social et culturel du gouvernement pour l’exercice 2020. Une tâche inédite pour Joseph Dion Ngute depuis qu’il a pris les rennes de la primature en janvier de cette année. Pour cet exposé d’envergure pour la vie du Cameroun, le PM a d’abord tenu a préciser que cette présentation intervient au lendemain de la tenue du Grand dialogue national, décidé par le chef de l’Etat pour  trouver des solutions à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et rechercher les voies et moyens pour faire face aux autres difficultés auxquelles sont confrontées reste du pays. À cet effet, le gouvernement propose une enveloppe budgétaire de 4 951,7 milliards de FCFA. Elle est en baisse de 260,3 milliards de FCFA en valeur absolue et 5% en valeur relative par rapport au budget de l’exercice en cours qui se chiffrait à 5 212 milliards de FCFA. Selon les indications fournies aux députés, les hypothèses de la réalisation de ce budget reposent, sur un taux de croissance de 4%, un objectif de déficit budgétaire global de 2,1%, un prix moyen du baril de pétrole à 55,3 dollars et une parité de 575 FCFA pour un dollar américain.

La présentation des motifs du texte déposé à l’Assemblée nationale indique que les ressources non pétrolières devraient se chiffrer à 2 962,2 milliards de FCFA, tandis que les recettes non pétrolières et non fiscales s’élèvent à 212 milliards de FCFA. En ce qui concerne les recettes attendues du pétrole et du gaz, elles devraient culminer à 443 milliards de FCFA contre 506 milliards de FCFA pour l’exercice en cours, alors que les recettes et dons se chiffrent à 102 milliards de FCFA. Les dépenses de fonctionnement sont estimées  à 2 663,4 milliards de FCFA.

Place aux priorités

En 2020, le Cameroun accueille le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) et doit poursuivre et achever les chantiers relatifs à la Coupe d’Afrique des Nations qu’il organise en 2021. Selon le Premier ministre, le gouvernement entend mettre l’accent sur la poursuite des différents travaux des infrastructures devant accueillir ces compétitions. Joseph Dion Ngute fait le point du niveau d’exécution de ces derniers travaux. Il a tenu à féliciter le patriotisme de certains opérateurs privés impliqués. Les pouvoirs publics entendent ainsi miser sur l’accélération des travaux en cours en vue de leur achèvement, selon le cahier des charges de la Confédération africaine de football (CAF). « L’année 2020 sera également marquée par l’organisation du double scrutin législatif et municipal … Le gouvernement ne ménagera aucun effort pour permettre à ELECAM de jouer pleinement et efficacement son rôle à travers un dispositif sécuritaire approprié dans certaines localités en proie à l’insécurité » a martelé le chef du gouvernement. La décentralisation figure également sur les priorités de l’exercice 2020. La primeur sera donc donnée « à l’accélération du processus de décentralisation et la mise en œuvre du statut spécial des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest », a indiqué le PM.

De plus, pour l’opérationnalisation du Comité national de désarmement, de démobilisation et de réintégration (CNDDR), une enveloppe budgétaire de 5 milliards de FCFA est prévue.

Avatar

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!