Vœux de nouvel an : Paul Biya appelle à « l’acte II de la mondialisation »

Le président de la République du Cameroun a reçu les vœux de nouvel an des membres du Corps diplomatique et des Corps constitués nationaux, le 9 janvier 2020.

Comme il est de tradition en début d’année, le palais de l’Unité s’est revêtu de ses plus beaux atours pour accueillir des hôtes de marque. La cérémonie du 9 janvier est restée fidèle au programme rendu public la veille par le ministre, directeur du Cabinet civil de la présidence de la République, Samuel Mvondo Ayolo.

La première articulation a permis au Corps diplomatique sous la conduite de son doyen de, présenter ses vœux pour la nouvelle année au président Paul Biya, et donner son point de vue sur la conduite des affaires au Cameroun et dans le monde. Evoquant le grand dialogue national, fait saillant de la vie de la nation camerounaise dans la recherche de solutions à la crise sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest tenu du 30 septembre au 4 octobre 2019, S.E Paul Patrick Biffot, ambassadeur du Gabon au Cameroun, a fait preuve d’une parfaite connaissance du dossier. « Le corps diplomatique se réjouit et vous félicite de la bonne tenue de ce grand dialogue national, signe majeur d’apaisement à cette crise qui a réuni les Camerounais de bonne volonté et épris de paix et d’amour pour leur pays… Ainsi donc, Monsieur le président de la République, vous venez de prouver une fois de plus au monde entier que vous êtes toujours à la hauteur des défis importants posés à votre beau pays », a témoigné le doyen du corps diplomatique. Paul Patrick Biffot a par la suite salué l’implémentation des recommandations de cette rencontre historique, avec les lois récemment promulguées par le président Paul Biya, dont la loi portant code des collectivités territoriales décentralisées.

Réagissant au discours du doyen du corps diplomatique, Paul Patrick Biffot, le président Paul Biya a dressé le bilan de l’année écoulée au Cameroun, fait une revue de l’état du monde et a exprimé la position du Cameroun sur des grandes questions internationales : la sécurité, la coopération internationale et l’intégration en Afrique. « Au plan économique, le Cameroun entend bien poursuivre résolument sa marche vers l’émergence, malgré les difficultés et les écueils. Sa Stratégie Nationale de Développement pour la période 2020-2030 est orientée en ce sens », a résumé le président Paul Biya, qui s’est aussi félicité de l’entrée en vigueur de la Zone de Libre Echange Continentale dont il espère qu’elle ouvrira de nouvelles perspectives au commerce intra-africain. « Le Cameroun, de son côté, conjugue ses efforts avec tous les pays voisins du bassin du lac Tchad et les partenaires internationaux de bonne volonté, pour neutraliser la capacité de nuisance de la secte Boko Haram », a souligné le président Paul Biya, qui a clos son propos par une traditionnelle interrogation : « le monde peut-il continuer à évoluer dans un contexte de “guerre commerciale”, de méfiance entre les Etats, d’incompréhension entre gouvernants et gouvernés ? ». Répondant par la négative, le président Paul Biya propose, en guise de solution, la tenue d’une conférence internationale au plus haut niveau pour jeter les bases de « l’acte II de la mondialisation », pour une « mondialisation qui mette l’homme et son environnement au cœur de toute activité économique ».

Dans la salle des banquets du palais de l’Unité, pour la deuxième articulation, le président Paul Biya a reçu les vœux de nouvel an des membres des Corps constitués nationaux. Serrant la main du chef de l’Etat, « Bonne année Monsieur le président de la République », est la phrase rituelle prononcée par chaque membre des délégations des pouvoirs exécutif, judiciaire, et législatif. Ces hauts responsables ont réaffirmé leur engagement à soutenir le président Paul Biya dans son œuvre pour l’avènement d’un Cameroun nouveau. Un Cameroun adapté au temps présent. Un Cameroun qui regarde vers l’avenir. Un avenir qui annonce l’émergence du Cameroun au terme de la stratégie de développement, pensée et mise en œuvre par le président Paul Biya, articulée en trois temps : les grandes ambitions, les grandes réalisations, et les grandes opportunités en cours actuellement.

Avatar

Jean Jacques France


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!