Italie: un nouveau gouvernement après un mois de crise

Giuseppe Conte a rendu publique le 4 septembre 2019, la liste des membres du nouveau gouvernement.

Un mois après la crise politique déclenchée par Matteo Salvini, l’Italie a depuis le 4 septembre 2019 un nouveau gouvernement. Ce dernier se revendique en solide équilibre entre les Cinq Etoiles et les sociaux-démocrates, qui ont repris les rennes du pouvoir.

Suite à une rencontre avec le Pésident, Sergio Mattarella, le Premier ministre Giuseppe Conte, reconduit à son poste, a annoncé la constitution de son nouveau gouvernement. Il est formé de sept femmes et quatorze hommes. L’extrême droite ne fait aucunement  partie.

Le poste clé de ministre de l’Economie et des Finances a été confié à l’actuel président de la commission des Affaires économiques au Parlement européen Roberto Gualtieri, un membre actif du Parti démocrate. L’Italie, la troisième puissance de la zone euro, très endettée (132% du PIB) et au bord de la récession. Elle doit trouver des fonds pour éviter une hausse de la TVA 2020. Le vice-Premier ministre et ministre du Développement économique, le chef du Mouvement 5 Etoiles (M5S) Luigi Di Maio est nommé ministre des affaires étrangères. Une femme, l’ex-préfète de Milan, Luciana Lamorgese, a été choisie pour succéder au ministère de l’Intérieur au chef de la Ligue (extrême droite), le souverainiste Matteo Salvini, qui pendant les 14 mois de coalition avec les Cinq Etoiles a considérablement durci la politique de l’Italie pour limiter les flux migratoires et contre les ONG qui les aident. “Fort d’un programme orienté vers l’avenir, nous consacrerons nos meilleures énergies, nos compétences et notre passion à rendre l’Italie meilleure dans l’intérêt de tous les citoyens”, a brièvement déclaré M. Conte en publiant la liste du nouveau gouvernement. Une équipe qui prend en compte l’équilibre entre deux forces politiques qui s’étaient jusqu’ici toujours combattues.

Pour  le poste de ministre de la Défense, le Premier ministre Conte a nommé une force vive du parti démocrate, Lorenzo Guerini. Le numéro deux du PD, Paola De Micheli, est nommée aux Infrastructures et aux Transports, et une autre femme, Nuncia Catalfo, au ministère du Travail.

Une autre tête du parti démocrate, Dario Franceschini retrouve le portefeuille de la Culture dont il était titulaire entre 2014 et 2018, dans des gouvernements de centre gauche dirigés successivement par Matteo Renzi, puis Paolo Gentiloni.

Les Cinq Etoiles conservent certains ministères comme la Justice (Alfonso Bonafede), l’Environnement (Sergio Costa) et le Développement économique (Stefano Patuanelli).

La naissance de ce nouveau gouvernement a été saluée par de nombreux investisseurs qui y voient une sortie de crise.

Avatar

Serge Becthold


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X