Assemblée nationale : « la fille aînée du septennat des grandes opportunités » est née !

Le Très Honorable Cavaye Yeguié Djibril était le représentant personnel du président Paul Biya à la cérémonie de pose de la première pierre du futur immeuble siège, fruit de la coopération entre le Cameroun et la Chine.

La diplomatie agissante du président Paul Biya enregistre incontestablement une grande victoire pour avoir « réussi à obtenir cet important don de son homologue Chinois Xi Jinping », a souligné le président de l’Assemblée nationale le 12 décembre 2019 à Yaoundé. Pour Cavaye Yeguié Djibril, le nouvel immeuble siège sonne comme une marque de reconnaissance, un élan de satisfaction de la part de la plus haute autorité de la République en faveur de l’Assemblée nationale. « Quel beau cadeau ! Excellence monsieur le président de la République merci beaucoup », a-t-il lancé. Plus que le temple des élus, le siège de l’Assemblée nationale est en réalité une partie de chaque Camerounais. Un peuple pluriel uni dans sa diversité. Au-delà du rituel, la pose de la première pierre du nouvel immeuble siège de l’Assemblée nationale vient matérialiser la coopération entre le Cameroun et la Chine.

Une coopération fructueuse

« La fille aînée du septennat des grandes opportunités », nom de baptême du futur immeuble siège de l’Assemblée nationale, se dressera en 2023 sur les hauteurs de Ngoa Ekélé dans l’arrondissement de Yaoundé 3e, sur une superficie de 37 500 m2. Les travaux d’un coût total d’environ 54,5 milliards de F, porteront l’estampille de Urban Consortium Group. Ils consisteront en un hémicycle de 400 places, un bâtiment pour bureaux de 14 niveaux, une salle de banquets de 1000 places, un musée parlementaire, et une caserne pour sapeurs-pompiers histoire d’épargner le futur siège du sombre spectre qu’a connu le Palais des verres de Ngoa Ekélé dans la nuit du 16 au 17 novembre 2017. L’ensemble du nouveau siège sera entièrement équipé. « Le futur joyau contribuera à l’embellissement de la ville de Yaoundé », a reconnu Cavaye Yeguié Djibril.

« En intégrant les éléments des deux pays, le nouvel immeuble siège dispose des fonctions complètes et d’une forme élégante et gracieuse. Il est à souligner que l’ancien hémicycle revêtant un caractère historique, sera conservé et transformé en musée. Le projet sera livré en 2023 », a révélé Wang Ying Wu, ambassadeur de la République populaire de Chine au Cameroun. En accordant un don sans contrepartie, la Chine prouve une fois de plus la grandeur de son amitié et la sincérité de sa relation avec le Cameroun.

Après la signature de l’accord de mise en œuvre suivi de l’avant-projet détaillé, l’entreprise Urban Consortium Group est désormais attendue en 2023 pour la célébration d’un autre joyau architectural produit par la Chine dans sa longue et riche coopération avec le Cameroun. Dans la vie de la nation, c’est une nouvelle page plein de symboles qui s’ouvre en cette veille de fin d’année et du double scrutin du 09 février 2020.

Avatar

Christophe Mercier


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X