PURS : Serge Espoir Matomba se réfère au Conseil constitutionnel

Le candidat du Peuple Uni pour la Rénovation Sociale, a tenu une conférence de presse dans son QG de campagne de Yaoundé, le 9 octobre dernier.

Il s’agissait de sa première sortie publique depuis le scrutin du 7 octobre dernier. Serge Espoir Matomba, le candidat à la présidentielle du PURS, s’est exprimé à propos du scrutin et des derniers développements qui ont suivi. Lors de ce point face aux médias à Yaoundé, il a d’abord remercié tous les camerounais qui ont pris part à ce scrutin.

En effet, Serge Espoir Matomba dit avoir relevé quelques irrégularités lors du scrutin de dimanche dernier. Il a évoqué la situation de plusieurs personnes dans des bureaux de vote détentrices de cartes d’électeurs, qui n’avaient pas leurs noms sur les listes. Il déclare ensuite que plusieurs mandataires du PURS, pourtant détenteurs de mandats du parti, ont été refoulés des bureaux de vote sous prétexte qu’ils ne disposaient pas de badges d’identification. Des cas pour lesquels Serge Espoir Matomba n’a apporté aucun élément de preuves jusqu’à ce jour.

De plus, le candidat du PURS a également apporté un démenti à ce qu’il appelle des annonces non fondées, au sujet des ralliements annoncées au Rassemblement démocratique du peuple camerounais, ou au Mouvement pour la renaissance du Cameroun. « Avec le MRC, il y a eu un dialogue. Mais pas avec le RDPC» a-t-il souligné à la presse. Toutes ces plaintes, le candidat du PURS entend les porter à l’attention du Conseil constitutionnel. Bien que le délai des recours soit court, Serge Espoir Matomba dit ne pas vouloir déposer de recours sans avoir les chiffres officiels. Enfin, il a prié les concitoyens à garder le calme et de rester chez eux, dans l’attente des résultats qui seront proclamés par le Conseil Constitutionnel.

Avatar

Martin Mbouza


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!