Joseph Dion Ngute : imputrescible !

Pour sa première année à la tête du gouvernement au Cameroun, cet enseignant et diplomate de prestige affiche un bilan élogieux.

Le 31 décembre 2019, à l’occasion de la fin d’année et du nouvel an 2020, le président de la République a fait le point de la situation dans trois secteurs fondamentaux de la vie du Cameroun, dont la situation au Nord-Ouest et au Sud-Ouest. Sur ce point, le chef de l’Etat est revenu sur le large éventail de mesures prises pour un retour à la paix dans cette partie du pays, dont l’organisation du 30 septembre au 4 octobre du grand dialogue national. « Je voudrais aujourd’hui remercier tous ceux qui ont bien voulu y participer et féliciter ceux qui l’ont organisé, au premier rang desquels le Premier ministre, chef du gouvernement », a souligné le président Paul Biya. La bonne conduite de cette grand-messe de Yaoundé a révélé aux Camerounais et observateurs étrangers, la dextérité de Jospeh Dion Ngute en poste à l’immeuble étoile depuis le 4 janvier 2019.

Infusible modérateur

La résolution de la crise sociopolitique dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest, principal écueil dans la vision du président Paul Biya dont le programme visant à faire du Cameroun un pays émergent à l’horizon 2035 est rendu à la phase des grandes opportunités, occupe une place de choix dans l’agenda du président de la République. Mendiant de la paix, le président Paul Biya a convoqué le grand dialogue national à Yaoundé, en confiant son organisation au Premier ministre. Au lendemain du 10 septembre, en bon pédagogue, Joseph Dion Ngute a amorcé des consultations pour donner du contenu à ce grand moment de l’histoire de la nation. « J’ai pu apprécier le fait que les Camerounais, dans leur ensemble, ont salué un bon nombre de propositions issues du grand dialogue national », a reconnu le président Paul Biya.

Sous la modération de Joseph Dion Ngute, ce qui a été à la fois un grand privilège et risque s’est soldé par des résolutions dont certaines sont désormais contenues dans la loi portant code des collectivités territoriales décentralisées, récemment promulguée par le président de la République après examen au parlement réuni en session extraordinaire.

Extraordinaire activité diplomatique

Sur le plan international, l’inoxydable ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé du Commonwealth entre décembre 1997 et mars 2018, a porté la voix du Cameroun en qualité de représentant du chef de l’Etat, au Japon lors de l’intronisation de l’Empereur Naruhito, en Ethiopie pour le 32e sommet de l’Union africaine, au Kenya pour le 9e sommet des pays ACP, et récemment au Gabon pour le 9e sommet extraordinaire de la CEEAC.

Joseph Dion Ngute à la résidence du fon Angwafor à Makon

Sur place au Cameroun, il entretient une intense activité.  Le 21 janvier 2019, il a reçu François Louncény Fall, représentant spécial du Secrétaire général de l’ONU pour l’Afrique centrale. Juriste en droit des affaires, titulaire d’un PhD de l’université de Warwick en Grande-Bretagne, Joseph Dion Ngute a magistralement arbitré le conflit né de l’installation au Cameroun des Vietnamiens de Viettel.

 Une équipe gouvernementale compacte

Sous l’ère Dion Ngute, l’équipe gouvernementale brille par sa solidarité. Le directeur de l’Ecole nationale d’administration et de magistrature en 1991, met tout en œuvre pour que l’action gouvernementale soit efficace et mieux comprise par les citoyens en termes de progrès social. « Sachez en tout cas que les efforts qui ont été faits au cours des dernières années, dans ce domaine, seront poursuivis et, si possible, amplifiés », a déclaré le président Paul Biya, en guise de satisfecit de la conduite des affaires par le gouvernement.

Devant le parlement, le Premier ministre a défendu une enveloppe budgétaire de 4 951,7 milliards de F pour l’année 2020. Cette enveloppe traduit la volonté de consolidation budgétaire et de maintien d’une croissance positive, la préservation des couches sociales vulnérables par un accent mis sur des mesures à caractère social.

Avatar

Christophe Mercier


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X