Economie : La douane camerounaise renoue avec la performance !

L’administration a fait le bilan de ses recettes et de ses activités durant l’année écoulée à l’occasion de la Journée mondiale consacrée au secteur.

«La durabilité au cœur de l’action douanière pour les personnes, la prospérité et la planète ». Plus qu’un thème, c’est à une réflexion sur l’avenir durable que l’Organisation mondiale des Douanes a convié la communauté douanière à l’occasion de la journée consacrée au secteur. Une invite à laquelle le Cameroun a répondu présent, à travers une série d’activités.

Après le lancement de l’évènement dans la ville de Maroua le 16 janvier dernier, l’administration en charge des douanes a organisé une session spéciale du forum Douane/Entreprises les 22 et 23 janvier, récompensant ses partenaires, au cours d’une soirée organisée dans la ville de Kribi. L’apothéose de la fête annuelle des douanes c’était hier. Pour la circonstance, les travailleurs de cette administration étaient réunis autour du directeur général des Douanes, Edwin Fongod Nuvaga et du ministre des Finances, Louis Paul Motaze. Occasion de réjouissances, marquée par le bilan des réalisations de l’administration.

« La douane camerounaise est à l’avant-garde du combat pour la prospérité de notre nation. Sa contribution peut s’apprécier tant sur le plan de la mobilisation des ressources budgétaires que celui de la facilitation des échanges », a rappelé le Dg. Pour l’année 2019, les Douanes ont mobilisé un montant de recettes provisoire de 971,7 milliards de F. Soit un taux de réalisation de 103,2%, par rapport à l’objectif de 850 milliards de recettes fixé par la loi de finances 2019.

Cette performance est en augmentation de 46,7 milliards de F, comparativement à 2018 où 925 milliards de F avaient été collectés sur l’ensemble du pays. Pour ce qui est de l’appui à la protection de la planète, et de la santé publique, la Douane y a contribué à travers les saisies d’espèces protégées, d’écailles de pangolins, de médicaments et liqueurs contrefaits. Des actions saluées par Louis Paul Motaze : « Les performances des unités douanières incitent à l’optimisme.

Cela est d’autant plus important en ce temps où l’urgence est à la maximisation des ressources non pétrolières pour renforcer notre résilience économique », a-t-il déclaré. Pour l’année qui commence, les Douanes veulent aller plus loin. Selon le Dg, ces actions vont être bâties sur six principaux axes dont la compétitivité économique, la collecte optimale des recettes et les contrôle ainsi que la sécurité.

Avatar

Manfred Essome


Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. les champs requis sont indiqués *


Qui sommes nous

Meyomessala international est un outil de communication stratégique, axé sur le marketing politique des  leaders d’opinion , des acteurs de la société civile africaine ainsi que  des acteurs économiques. C’est  une publication et  une diffusion du Groupe BYSSEN, entreprise de droit camerounais  spécialisée dans  la  communication  écrite  et cybernétique.




Newsletter


error: Content is protected !!
X